Temple Balinais
Asie

Bali : Les Incontournables à faire en 12 jours

Durant nos 2 semaines dans cet archipel, nous avons opté pour des circuits personnalisés avec des chauffeurs locaux. Pour cela, nous vous recommandons à 200 % la plateforme de local guide bali très professionnelle et très réactive.

Nous sommes arrivés tard dans la nuit et sous la pluie à Denpasar. Après quelques minutes, nous voilà embarqués avec nos bagages pour Ubud en direction de notre location une charmante villa avec vue sur les rizières et les cocotiers sans oublier la piscine à débordement…

Petite visite de notre villa à Ubud en vidéo

Première journée : les incontournables de Bali l’île des Dieux

Centre et Ouest de Bali : Rizières de Jatiluwih – Taman Ayun – Tanah Lot – Ulun Danu Bratan.

Première étape : direction le Temple Taman Ayun avec ses sanctuaires à plusieurs toits si emblématiques de Bali. Ce site est toujours utilisé par les Balinais pour les prières, encerclé par l’eau, le tout forme un décor mythique.

Deuxième étape : nous rejoignons le splendide temple hindo bouddhique Ulun Danu Bratan. Bâti sur les rives d’un lac formé dans le cratère d’un volcan. Nous vous conseillons de vous arrêter en chemin pour acheter des fraises typiquement Balinaises cultivées dans la région.

Temple sur l'eau d'Ulun Danu Bratan à Bali en Indonésie.
Fresque sur le site d'Ulun Danu Bratan à Bali

Puis, on s’est rendu aux rizières en terrasses de Jatiluwih inscrites au patrimoine Mondial de l’UNESCO. L’une des plus belles rizières de Bali, voir du monde !

Les rizières en terrasses de Jatiluwih à Bali en Indonésie.

Enfin, nous finirons la journée par contempler le coucher du soleil au somptueux temple Tanah Lot. Niché sur un rocher battu par les vagues de l’océan Indien qui l’entoure. De plus, le site est très grand donc prévoyez un peu de temps pour tout voir.

Coucher de soleil au temple de Tanah lot à Bali

Sur ce même site, vous apercevrez “la grotte au serpent” qui est en réalité un attrape-touristes. On vous propose de payer pour voir et toucher un serpent vivant dans la fente d’un rocher (nous, on ne l’a pas fait). 

Voilà journée terminée nous rentrons pour se préparer pour dîner au restaurant communément appelé ici “warung”. (voir aussi notre article où manger à Ubud)

Deuxième journée : Ubud et son Histoire

Centre de Bali : Rizières de Tegallalang – Tirta Empul – Gunung Kawi – Goa Gajah – Yeh Pulu

Nous démarrons les visites par l’énigmatique Goa Gajah avec sa surprenante grotte démoniaque sculpté dans la montagne ! Découvert par des archéologues néerlandais en 1923 ce site serait un sanctuaire pour éléphants, ce qui est troublant car il n’y avait pas d’éléphants à Bali à cette époque… peut-être une histoire plus lointaine ou oubliée ? La légende raconte que cela serait l’œuvre d’un géant du nom de Kebo Iwo. En tout cas l’endroit est magnifique et vous pourrez aussi vous promener dans une luxuriante jungle.

L'incroyable entré de la grotte Goa Gajah à Bali

Prochaine destination, le site archéologique de Yeh Pulu, moins fréquenté que les autres rizières, le cadre parfait pour des photos et vidéos. De plus, ce lieu abrite une magnifique gravure rupestre sculptée de 25 mètres de long. Découverte en 1920 au hasard par des gardiens et dont on ne sait pas grand-chose. Plus loin, il y a un puits sacré dont la gardienne asperge les visiteurs de son eau.

 fresque du site Yeh Pulu à Bali

Nouvelle découverte extraordinaire avec le site archéologique de Gunung Kawi, ce temple hindouiste regorge de sanctuaires monumentaux de 7 mètres de haut, édifiés au XIe siècle. Ils seraient dédiés au roi Udayana et à ses épouses. Une atmosphère particulière entoure cet endroit.

Sanctuaire de Gunung Kawi

Après un copieux déjeuner, nous avons visité les sources sacrées de Tirta Empul, lieu d’intérêt majeur pour les Balinais, elles existent depuis 1000 ans, les croyants viennent se purifier à l’aide d’un rituel particulier de fontaine en fontaine.

Les locaux nous ont raconté l’histoire d’une guerre dans laquelle un roi fit empoisonner l’eau souterraine pour tuer ses adversaires. D’ailleurs, nous avons pu observer un bassin interdit et voir la couleur noirâtre de l’eau jaillissant des profondeurs. 

Tirta Empul à Bali

La journée s’est conclu par la visite de Tegallalang une magnifique rizière à Ubud avec ses terrasses et ses balançoires.

Troisième jour : Bali Authentique

Est de Bali : Ujung – Goa Lawah – Tirta Gangga – Fabriques de sel de Kusamba

Première étape : de la journée TIRTA GANGGA, bâti par le roi Amlapura en 1948, est un incontournable de Bali. Cet endroit est tout simplement époustouflant et très instagrammable ! C’est la raison pour laquelle l’endroit est bondé de touristes.

Tirta Gangga à Bali

Seconde étape : Ujung ou le palais flottant sur l’eau, toujours édifié par le roi d’Amlapura en 1921. Il se trouve dans un immense parc, jouissant de plusieurs bassins et pavillons. Il faut prévoir du temps pour tout bien visiter. Vous pouvez y venir pique-niquer comme le font les Balinais. 

Ujung à palais sur l'eau à Bali

Troisième étape : la fabrique de sel de Kusamba, petit village côtier de pêcheur traditionnel. Nous avons rencontré l’un des derniers artisans du sel à l’ancienne qui nous a expliqué tout le processus de la transformation du sel. Nous ne pouvions pas rêver d’expérience plus authentique, nous vous encourageons à acheter du sel pour le soutenir.

La fabrique de sel de Kusamba à Bali
Sel traditionnel de Kusamba

Quatrième étape : Goa Lawah est un temple et à la fois une grotte millénaire ayant pour particularité d’abriter des centaines de chauves-souris. D’ailleurs, dans ce magnifique lieu, nous avons eu la chance d’assister à la prière d’une famille balinaise, ce fut un moment très émouvant.

Goa Lawah temple avec une grotte à chauve souris à Bali

Quatrième jour : les traditions de Bali

Centre de Bali : Orchid Garden- Jardin botanique- Café luwak – Forêt aux singes d’Ubud – Danse du Barong.

Comment venir à Bali sans assister à la traditionnelle danse du Barong (également appelée « dance du kris ») représentant un combat mythologique entre le Barong qui ressemble à un lion et représente le bien et la Rangda, reine des sorcières, qui contrôle les mauvais esprits et représente le mal.

Ensuite, nous avons visité une plantation balinaise accompagnée d’une présentation des méthodes traditionnelles de confectionnement du fameux café luwak de Bali. Le luwak est un petit mammifère en grande partie frugivore, le café luwak provient de son assimilation des fruits qu’il agglutine au quotidien. Nous avons terminé la visite de la plantation par une dégustation de thés et de cafés.

Plantation balinaise

Par la suite, nous avons eu la chance de nous rendre au jardin des orchidées à Kusamba, un immense domaine dédié aux orchidées ainsi qu’aux libellules. 

Jardin des orchidées Kusamba à Bali

Pour finir la journée, nous nous sommes rendus au fameux Monkey Forest, un sanctuaire de singes en plein centre de la ville d’Ubud. Notre avis est contrasté car oui le décor est sublime, les singes semblent avoir de l’espace et ne manquer de rien. Cependant, nous avons vu les gardiens corrigés les singes aux lances pierres en cas de nuisance envers les touristes.

Monkey forest

Cinquième journée : Randonnée autour de Bukit Asah

Est de Bali : Randonner dans les rizières d’Asak – Admirer Bali depuis Bukit Asah – Se reposer à Virgin Beach.

La journée a commencé par une randonnée dans les magnifiques rizières d’Asak avec notre guide Nyoman. Lors de la balade, il nous expliquait le monde agricole des Balinais. Nous avons pu en croisé certains qui travailler dans les champs ou encore des enfants qui s’amusaient. 

Par la suite, on s’est attaqué à l’ascension du Mont Bukit Asak avec une superbe vue surplombant la plage de Virgin Beach.

Mont Bukit Asak à Bali

Arrivés à la plage de Virgin Beach, on s’est relaxés sous un transat avec un cocktail de fruits frais en attendant notre déjeuner (poisson grillé entier, riz et du piment balinais.)

Sixième journée : Mont Batur et ses alentours

Centre de Bali : Mont Batur (village de Kintamani) – Kehen – Village de Penglipuran.

Au petit matin, nous avons pris la direction du Mont Batur, volcan toujours en activité, culminant à 1717 mètres d’altitude. On s’est arrêté au village Kintamani qui offre une vue à couper le souffle. Au point de vue, vous trouverez des artistes qui vous proposeront des peintures réalisées à base de lave du volcan.

Par la suite, on s’est dirigé vers le village de Penglipuran, un authentique village balinais qui a décidé de préserver leur vie d’antan. Toutefois, on dirait que c’est davantage une reproduction qu’un mode de vie traditionnelle. La visite est agréable car le village est fleuris et magnifiquement décorés.

Enfin, on s’est rendu au temple de Kehen dont l’architecture vous laissera sans voix. Ce fut l’un des plus beaux temples qu’on ait visité à Bali. Le point fort de cet endroit, c’est qu’il n’y a pas de touristes nous avons donc profité pour l’explorer tranquillement.

Septième journée : purification balinaise à Tirta Sudamala

Centre de Bali : fabriquer des offrandes – Découvrir l’organisation d’une maison balinaise – Prier avec un prêtre hindouiste – s’initier à la purification balinaise.

Nous avons commencé la journée en rencontrant la famille de notre guide balinais avec laquelle nous avons confectionné des offrandes pour notre séance de purification au temple avec un prêtre hindou.

Une fois arrivés au temple niché en contrebas d’une falaise, nous avons commencé par s’habiller comme la coutume l’exige c’est-à-dire en sarong. Puis, nous avons suivi les instructions du prêtre pour la purification sous l’eau pure des montagnes. Nous vous recommandons cette expérience très spirituelle, loin des circuits touristiques.

Huitième journée : la cascade Sekumpul

Nord de Bali : Parcourir les rizières en terrasse de Grombong – Déguster des produits balinais biologiques – Découvrir les cascades de Sekumpul.

Nous avons commencé notre marche à travers des plantations de café, de clou de girofle, etc. Ce qui nous changeait un peu des rizières pour le coup. En descendant la colline, on a croisé plusieurs warungs. On s’est arrêté à l’un d’entre eux pour déguster un coco frais tout en admirant les rizières de Grombong vue de haut.

Avant d’arriver à la cascade principale de Sekumpul, nous avons traversé plusieurs cours d’eau dans un cadre verdoyant paradisiaque. À la cascade, nous avons pris notre temps pour faire de belles photos. Pour cette journée, prévoyez maillot de bain et appareil photo ainsi que du courage pour la remonter comportant plus de 350 marches.

Neuvième journée : Temples et vie locale vers Singaraja

Nord de Bali : Beji – Ling Gwan Kiong – Maduwe Karang – Front de mer de Singaraja – Marché de Singaraja.

Après un délicieux petit déjeuner préparé par les employés de la villa, direction le temple chinois Ling Gwan Kiong fondé en 1873. Sa couleur rouge et son architecture nous ont vraiment séduits.

Plus tard, nous avons visité le Temple de Benji construit au XVe siècle, il est dédié à la culture du riz. Il se compose de motifs et sculptures décoratifs magnifiques. 

Ornement du temple de Benji

Finalement, nous avons conclu notre journée par le grand marché authentique de Sinjagara. On s’est retrouvé dans une atmosphère particulière avec les épices, les couleurs, les fruits exotiques, etc.

Dixième journée : le monastère de Brahmâ Vihara Arama et les sources chaudes de Banjar

Nord de Bali : Monastère Brahma Vihara Arama – Sources sacrées de Banjar

Exploration du plus grand monastère bouddhiste de Bali, construit en 1970, c’est un véritable bijou d’architecture. Suivant votre balade vous pourrez admirer d’autres monuments comme le bouddha géant et une tour ornée de dragon.

Tour de dragon  du site Brahma Vihara Arama
 monastère de Brahma Vihara Arama
Jardin intérieur du site du monastère de Brahma Vihara Arama

Dans l’après-midi, on s’est arrêté aux sources sacrées de Banjar, un vrai havre de paix avec des bassins d’eau naturels au milieu de la végétation exotique. Les Balinais et les touristes viennent régulièrement pour profiter des vertus qu’offre cette eau. Naturellement chauffée par le volcan la rendant ainsi verdâtre par sa légère concentration en sulfure. Pour les touristes qui veulent se baigner vous avez à disposition des casiers, douches, etc.

Les sources sacrées de Banjar dans le Nord de Bali

Onzième journée : Parc aux papillons et The Blanco Renaissance Museum

Lors de nos recherches sur Bali, nous avons sélectionné un parc aux papillons à visiter. Le cadre est magnifique, mais la réalité est bien présente, les papillons ne peuvent pas s’épanouir dans un grand espace et de nombreux cadavres jonchent le sol.

Après la visite du parc, on s’est rendu au musée de l’artiste Antonio Blanco surnommé le “Dali de Bali”, peintre talentueux qui a hissé Bali au rang mondial au niveau de l’art. À la demeure de l’artiste, vous y verrez bien entendu ses chefs d’œuvres, son atelier et des oiseaux dans le jardin.

Blanco Renaissance museum à Bali

Douzième journée : Bali Wildlife rescue center

Lors de notre dernière journée, nous avons visité le centre de sauvetage de la faune de Bali. Ce centre accueille de nombreuses espèces : du singe doré des montagnes au Sterling de Bali (oiseau endémique). La vétérinaire nous a accompagnés lors de la visite pour nous expliquer le rôle du centre dans la préservation des animaux. Ainsi pour soutenir le refuge nous avons laissé une donation et acheté des souvenirs par exemple tee shirt, casquette, porte-clés.

Voici le site de la fondation

Bali Wildlife rescue center
Symbole de Bali, sterling oiseau endémique
Ours en soin dans le refuge de Bali
Singe doré des montagnes à Bali

Merci pour votre lecture ! n’hésitez pas à mettre un commentaire et à partager l’article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

11 Partages
Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez11