L’île Maurice en 1 semaine

L’île Maurice en 1 semaine

18 novembre 2019 1 Par Iris

Jour 1 : (Sud-Ouest) lac sacré / Cure Pipe/ cascade Alexandra / rivière noire/ Chamarel / terre aux sept couleurs 

Nous avons commencé notre première journée par la visite du lac sacré. Le lac sacré est un haut lieu de culte pour les hindous de l’île. Il est possible de visiter le temple et de vous faire bénir par le prête. Au bord du lac, dans lequel il est d’ailleurs interdit de pêcher,vous verrez les Mauriciens déposer leurs offrandes. On y trouve beaucoup de poissons, et même des anguilles de tailles impressionnantes ! Les singes que l’on aperçoit avant même d’arriver au lac se nourrissent des offrandes. Vous aurez la possibilité de vous arrêter au bord de la route pour les prendre en photo.

Notre prochain arrêt fut le cratère dormant de Curepipe. Ce cratère est le plus haut point culminant de Maurice offrant une vue panoramique de l’île.

Nous avons ensuite poursuivi notre escapade mauricienne par la découverte de la cascade Alexandra. Sur le site vous y trouverez plein de singes. D’ailleurs faites attention, ils peuvent vous voler vos sacs pour y récupérer de la nourriture.

En continuant notre visite, nous arrivons au point de vue “les gorges de la rivière noire”. Puis, nous poursuivons la route jusqu’au domaine de Chamarel pour y découvrir sa majestueuse cascade se jetant à plus de cent mètres de haut dans la rivière Saint-Denis. Les couleurs de l’arc-en-ciel viennent se mêler à l’eau de la cascade nous offrant un beau spectacle pour les yeux.

Nous terminons la journée par la visite de la terre aux sept couleurs. Elle est connue pour ses couleurs uniques et naturellement issus d’une formation géologique d’origine volcanique. Il est possible de repartir avec des échantillons de la terre à la boutique de souvenirs.

Jour 2 : (Nord) Jardin de Pamplemousse / Cap Malheureux / plage de Pereybere / centre commercial de Grand Baie / Caudan 

Nous avons commencé le deuxième jour de notre voyage par la visite du jardin de Pamplemousse, un site immanquable à Maurice ! On y découvre de nombreuses espèces de plantes et d’arbres du monde entier, mais aussi des espèces endémiques. Il est préférable de faire une visite guidée afin de comprendre l’histoire du jardin et de ces plantes. De plus, il ne faut surtout pas manquer les nénuphars géants ! La visite guidée terminée, nous sommes restés dans le jardin afin de l’explorer encore un peu plus et nous avons bien fait, car nous sommes tombés sur un enclos où vivaient des cerfs de Java. 

La seconde étape de la journée fut la visite du Cap Malheureux et de sa fameuse église au toit rouge située près de la plage. Le site est d’ailleurs très prisé par les mariés pour faire de belles photos. Nous nous sommes ensuite rendus au centre commercial de Grand Baie. Le centre commercial ne vaut pas le coup selon nous pour faire du shopping car les prix sont assez élevés. Cependant à l’intérieur du Super U nous avons trouvé un coin souvenirs pas cher : thé mauricien, porte-clefs, etc.

Puis, nous avons fait un saut à la plage de Pereybere, beaucoup moins touristique, mais tout aussi charmante que les autres plages de l’île avec ses cocotiers pour s’abriter du soleil et son eau turquoise.

Dernier arrêt de la journée : Caudan et son petit air de Venise ! Cet endroit de la capitale est idéal pour faire du shopping et manger une petite glace. 

Jour 3 : (Ouest) journée à flic en flac

Pour le troisième jour, nous sommes restés à Flic en Flac à se détendre sur la plage. Nous ne sommes pas allés dans l’eau car en juillet elle est un peu froide. C’est l’Hiver austral (la température varie entre 17 °C et 25 °C). Toutefois, rassurez-vous l’hiver reste très doux et si vous n’êtes pas aussi frileux que nous, vous pourrez profiter de l’eau. Au moment du déjeuner, nous avons consommé local. Pour cela rien de plus simple car il y a beaucoup de snacks qui longent la plage. L’offre est assez varié (kebab, sandwich, repas local) et pas cher.

Jour 4 : (Circuit du Sud) Vanille Nature Park / Souillac/ Cap de Maconde

Notre quatrième jour d’aventure a débuté par le magnifique point de vue du cap de Maconde, dans le sud de l’île. Malgré un temps pluvieux, ce point de vue en valait le détour et nous a permis d’avoir une vue d’ensemble sur le paysage.

Nous avons ensuite repris la route en direction de Souillac afin d’admirer les falaises de Gris-Gris,sur lequel se trouve un rocher appelé “la roche qui pleure” car l’apparence du rocher fait penser à une sorcière faisant des gris-gris ou à une religieuse en pleure. 

Notre excursion dans le sud s’est achevée par la visite du parc La Vanille Nature Park dont l’un des objectifs est la réhabilitation des tortues sur l’île Rodrigue disséminées par l’Homme. Au cours de notre visite, nous avons fait deux belles rencontres : la tortue Domino, la plus vieille tortue du parc (108 ans) et Chamarel, un cerf en liberté qui a été pris en charge par les soigneurs du parc dès son plus jeune âge. Pour le déjeuner, nous vous conseillons vivement le restaurant du parc “Le crocodile affamé” car il offre une superbe vue donnant l’illusion d’être en pleine forêt. De plus, ils font d’excellentes crêpes =)

Jour 5 : (Ouest) Casela

Le cinquième jour de notre voyage, nous avons passé la journée au parc Casela. Le parc Casela fait partie des incontournables de l’île Maurice. L’entrée coûte 850 roupies soit une vingtaine d’euros et comprend l’accès au parc ainsi qu’au safari tour. 

Le parc propose également un coin félins et diverses activités avec ces derniers : photos avec les lionceaux, marche avec les lions, interaction avec des guépards, etc. Il existe plusieurs interrogations quant au bien-être des félins (sont-ils drogués ou pas ?) auxquelles nous ne prétendons pas pouvoir répondre, chacun est libre de se faire sa propre idée et de pratiquer ou non ce type d’interactions. 

Nos impressions sur le parc sont mitigées, car si nous avons apprécié certaines activités comme nourrir les girafes, la visite de la volière géante, le safari tour, d’autres activités nous paraissent un peu moins respectueuses du bien-être des animaux par exemple l’interaction avec les animaux de la ferme. Nous avons constaté que ce coin du parc manque de personnels laissant ainsi le champ libre à certains touristes (petits et grands) qui ne se gênent pas pour perturber la tranquillité des animaux, les toucher et les nourrir avec tout et n’importe quoi et ce malgré les panneaux de préventions. 

Pour terminer votre journée en  beauté nous vous conseillons de vous promener dans le parc, de vous éloigner de la foule et prendre un peu de hauteur afin d’admirer une superbe vue  et pourquoi pas profiter pour prendre des photos du coucher de soleil.

Jour 6 : (Ouest)  Flic en Flac

À la sixième journée nous nous sommes promenés et perdus dans la ville pour y découvrir les supérettes locales et explorer les recoins de la ville. 

Jour 7 : (Est) L’île aux cerfs

Notre journée à l’île au cerf a été l’une de nos plus belles journées à Maurice mais aussi l’une des plus imprévisibles. Pour se rendre à l’île aux cerfs depuis Flic en Flac  nous avons pris un bus pour aller jusqu’à la capitale Port Louis. Puis nous avons fait Port Louis/Trou d’Eau Douce en taxi marron (particuliers qui font taximan avec leurs véhicules) Il a donc fallu se lever tôt car le trajet est long (4 heures).

Une fois sur place, il vous faut trouver une agence nautique afin de pouvoir vous rendre sur l’île aux Cerfs en bateau rapide. La traversée en mer prend environ dix minutes.Vous n’aurez aucun mal à trouver une agence, il y a beaucoup d’offres ! Par le biais d’un ami nous avons opté pour l’agence WaterSport.

L’île aux cerfs à été vraiment l’un de nos coup de cœur ! le décor est vraiment paradisiaque : la couleur bleu turquoise de l’eau, le sable blanc, les cocotiers. On se croirait à Bora-Bora !

Après la découverte de l’île, direction les cascades en bateau puis activité bouée ! Si vous aimez les sensations fortes cette activité est faite pour vous. Pour nous remettre de nos émotions l’agence avait prévu un déjeuner sur l’un des îlots. Nous étions un petit groupe de touristes, l’ambiance était chaleureuse et décontractée, rythmée par le maloya et la musique traditionnelle. Quel bonheur !

La journée s’est terminée par un magnifique arc-en-ciel et il a fallu reprendre la route pour retourner à notre Airbnb. Pour ne pas être pris au dépourvu, prévoyez votre moyen de transport à l’avance. Si vous avez prévu de faire le retour en bus, sachez qu’à Port-Louis le trafic est réduit et il se peut qu’il n’aille pas vers votre destination. C’est ce qu’il s’est passé pour nous, nous obligeant ainsi à payer un taxi assez cher qui plus est. 

Suggestion : https://survolerlemonde.com/ou-manger-a-ubud/